Les 5 points forts des appareils photos argentiques

19 août 2021

Les appareils photo argentiques n’ont jamais été aussi tendance ! On vous dit pourquoi.

Partager sur : Facebook Twitter Pinterest Linkedin

1 – La photographie argentique nous apprend à photographier comme un pro

L’argentique est une très bonne manière de s’initier à l’art photographique. En effet, on ne mitraille pas comme avec le numérique. Au contraire, on ralentit le rythme et on réfléchit au cadrage, à la composition de la scène que l’on veut photographier en argentique. On s’interroge sur la pertinence du noir et blanc plutôt que la couleur. On anticipe le fait d’être en extérieur ou en intérieur… Côté technique, les appareils photo argentiques disposent aussi de mode tout automatique. Mais le temps passé à réfléchir à une prise de vue favorise l’utilisation des modes manuels ou semi-manuels. Cela nous permet de mieux les maîtriser et de les mémoriser.

2 – On choisit la qualité de sa pellicule argentique


Avec un appareil photo argentique, on peut choisir le format le mieux adapté à notre sujet. Le 24 X 36 est le format standard (dit format 135, ou 35 mm). Le format 120 correspond au « moyen-format » avec une image enregistrée plus grande… En moyen-format, on peut ainsi réaliser des agrandissements où la netteté de la photo est conservée. En 35 mm, les arrières plans se détachent mieux. Les pellicules argentiques ont par ailleurs chacune leur spécificité. Elles vous permettent de tester différentes sensibilités et donc plusieurs grains de photo. Les films de 400 ISO sont les plus passe-partout pour s’adapter à tous types de lumières quand d’autres pellicules sont indiquées pour l’extérieur, celles de 50 à 100 ISO notamment. Ces variations vont influer sur votre choix de marques de pellicules argentiques car elles n’ont pas toutes les mêmes caractéristiques.

3 – La photographie argentique garantit l’authenticité des couleurs

La couleur obtenue avec une pellicule argentique, c’est ce qui change tout. Les contrastes sont plus doux. Grâce aux pellicules argentiques, on sent aussi le fameux grain de la photo. Par ailleurs, les argentiques acceptent les images en très basse lumière. On peut ainsi pousser le film jusqu’à 3200 ISO, sans risque de « bruitage », comme avec les numériques.

4 – On n’a pas besoin de batterie

Les appareils photo argentiques sont autonomes car ils fonctionnent avec une pile. On n’a pas besoin de recharger des batteries. Avec votre argentique, vous pouvez aller faire des photos jusqu’au bout du monde sans vous inquiétez de trouver de l’électricité !

5 – On peut développer soi-même ses photos

La photographie argentique ne s’arrête pas à la prise de vue. Vous pouvez réaliser le développement des pellicules argentiques, c’est-à-dire la fixation chimique de l’image pour parvenir à un négatif, peut être réalisé par le photographe, ainsi que le tirage photo. Pour les débutants, le développement et le tirage des pellicules argentiques noir et blanc est plus facile à maîtriser. On découvre les pouvoirs du bac du révélateur, on patiente pendant le séchage des photos… Des moments uniques. On a aussi la possibilité de choisir son support papier. Lisse ou moins lisse, mat ou brillant… c’est ainsi que le papier baryté est par exemple une référence pour les tirages noir et blanc.

Inscrivez-vous à notre
newsletter CEWE

Découvrez nos autres articles

6 étapes pour maîtriser les réglages de votre appareil photo numérique
02 septembre 2021
Photos numériques et photos argentiques : quelles différences ?
22 juillet 2021
L’abécédaire de la photo : votre premier conseil photo
09 juillet 2021
Quel papier photo choisir ?
23 septembre 2019
La photo artistique avec Smartphone
26 septembre 2017