Photos numériques et photos argentiques : quelles différences ?

22 juillet 2021

D’un côté, il y a les accrocs à l’argentique. De l’autre, les fondus du numérique. On vous explique pourquoi. 

Partager sur : Facebook Twitter Pinterest Linkedin

Photo argentique : l’outil des pro de la patience


Nombre de photographes vous le diront, pour apprendre la photo, rien de mieux que de commencer par l’argentique qui oblige à prendre son temps pour les réglages et permet donc de mémoriser comment fonctionne un appareil photo ainsi que l’importance et les finesses du triangle d’exposition. Votre œil va petit à petit s’habituer aux différences de lumière, de cadrage… C’est donc une très bonne école pour se perfectionner dans la prise de vue, tout en douceur.

Ce qui est un atout peut cependant apparaître comme un inconvénient pour les adeptes du numérique qui apprécient la rapidité avec laquelle on prend une photo et découvre le résultat. De même, le choix du format de la photo peut faire pencher en faveur du numérique, le format 24 x 36 en l’occurrence qui fonctionne très bien en numérique.


Photo argentique : une pellicule exigeante mais coûteuse


Les pro numériques apprécient l’absence de pellicule. Pour les pro argentiques, c’est le contraire. Les arguments de ces derniers : la sensibilité de la pellicule en argentique est nettement meilleure que ce que l’on obtient avec les pixels souvent jugés trop lisses par rapport au grain d’une photo argentique.

Par exemple, le grain d’une photo noir et blanc en argentique est difficile à obtenir avec un numérique. Reste qu’avec un appareil photo argentique, on ne peut pas changer de pellicule. Si vous avez un film avec un faible nombre d’ISO (donc pour l’extérieur), vous ne pourrez pas passer à des photos en intérieur. Idem si vous avez chargé une pellicule en noir et blanc, il faudra la terminer pour passer en couleur.

Enfin, les argentiques nécessitent de faire développer la pellicule et cela a un coût. Avec les appareils photo reflex numérique, le résultat est immédiat et le développement photo optionnel.

De même, grâce au numérique, vous pourrez améliorer votre cliché en post-traitement, ce qui n’est pas possible avec une photo argentique. Enfin, il existe aujourd’hui des appareil photo numérique dont la qualité de la photo peut être supérieure aux argentiques.


Photo argentique : une autonomie assurée mais plus encombrante

Autre différence qui peut avoir son importance un appareil photos argentique n’a pas besoin d’électricité. Des piles électriques suffisent et on peut en avoir en réserve. Un détail qui a son importance si l’on n’a pas accès à une prise électrique pour recharger la batterie de son appareil numérique compact (par exemple lors d’un reportage dans un parc naturel).

Cependant, les appareils photos numériques compact sont beaucoup plus légers, moins encombrants, et donc plus faciles à transporter…

Dans tous les cas, numérique ou argentique, chaque appareil photos possède ses avantages et ses inconvénients… C’est ce qui explique que, souvent, le mieux est de choisir en fonction de ce que vous allez photographier et de posséder les deux types d’appareil !


Inscrivez-vous à notre
newsletter CEWE

Découvrez nos autres articles

6 étapes pour maîtriser les réglages de votre appareil photo numérique
02 septembre 2021
Les 5 points forts des appareils photos argentiques
19 août 2021
L’abécédaire de la photo : votre premier conseil photo
09 juillet 2021
Quel papier photo choisir ?
23 septembre 2019
La photo artistique avec Smartphone
26 septembre 2017